Sélectionner une page
Vous êtes ici : Accueil » La marche nordique et Parkinson

La marche nordique et Parkinson

par | 0 commentaires

La marche nordique est un sport actuellement de plus en plus populaire. Ceci est dû au fait qu’elle apporte de nombreux bienfaits tant sur le plan physique que sur le plan psychologique. D’ailleurs, les scientifiques ont prouvé qu’elle permet de lutter contre la maladie de Parkinson. Zoom

La maladie de Parkinson : c’est quoi ?

La maladie de Parkinson est une maladie dégénérative qui affecte le fonctionnement du cerveau. Elle atteint surtout les personnes âgées sans distinction de sexe. Il n’existe actuellement aucun traitement pouvant la soigner. Les médicaments peuvent seulement alléger les symptômes.

Causes de la maladie

La maladie provient d’une dégénérescence des neurones qui produisent de la dopamine, la substance neurotransmettrice du cerveau. Cette substance est essentielle pour les neurones responsables du contrôle des mouvements. Les personnes qui sont atteintes de la maladie de Parkinson présentent dans ce cas des troubles du mouvement. Des tremblements et des troubles cognitifs peuvent aussi accompagner la maladie.

Les causes de la maladie sont inconnues, bien que dans certains cas elle puisse être héréditaire. Elle peut aussi atteindre les jeunes personnes de moins de 45 ans bien que ce cas soit extrêmement rare. À part l’exposition aux pesticides, aucun autre facteur de risque n’est connu avec certitude. Des doutes planent cependant quant aux rôles de certains éléments dans l’accélération de cette maladie.

Il y a les métaux tels que le plomb, le manganèse, etc. ainsi que les toxines non métalliques tels que le monoxyde de carbone et le cyanure qui peuvent aussi en être les causes. Les traumatismes crâniens, la constipation ainsi que certaines infections (la varicelle, la rougeole…) sont aussi suspectés d’avoir un rapport avec la maladie. Le doute plane également sur les régimes alimentaires faibles en antioxydant. Les conditions psychologiques telles que le stress et la dépression semblent aussi favoriser le développement de la maladie.

Les manifestations de la maladie

Les patients atteints de la maladie de Parkinson se fatiguent anormalement. Ils ont les mains qui tremblent et rencontrent d’autres difficultés similaires. Parmi les signes les plus marquants chez le malade figurent l’akinésie ou la lenteur des mouvements. Le patient éprouve aussi des difficultés à se déplacer. Il arrive à initier le mouvement, mais une fois lancer, il peut se bloquer soudainement. La parole, l’écriture, les expressions faciales et les autres gestes impliquant un mouvement deviennent de plus en plus limités dans ce cas. Il y a ensuite l’hypertonie qui s’exprime par des muscles figés. Une fois placés sur une position, les membres sont involontairement bloqués.

Le plus fréquent des symptômes est le tremblement. Il survient surtout lorsque le patient est immobile. On le remarque aussi lorsque le patient fait des efforts pour maintenir une position tendue. Toutes les parties du corps, même le visage, peuvent en être atteintes.

Le développement de la maladie se fait de manière silencieuse et lorsque les premiers symptômes apparaissent, il n’est pas toujours nécessaire de suivre un traitement. Lorsque le cas s’aggrave et que le patient commence à prendre des médicaments, la maladie semble se refouler entièrement. Ceci peut durer plusieurs années, mais après un certain temps, les médicaments sont de moins en moins efficaces et la posologie augmente de plus en plus.

Comment traiter la maladie avec la marche nordique ?

La marche nordique est réputée pour aider ses pratiquants à rester en bonne santé. Il est même possible de soulager les symptômes du parkinson avec la marche nordique. C’est ce qu’affirme Resilient innovation, l’entreprise qui favorise l’autonomie des personnes malades. Cette entreprise a d’ailleurs créé un outil innovant pouvant être utilisé par les personnes atteintes de la maladie de Parkinson et qui pratiquent la marche nordique.

Comment la marche allège-t-elle les symptômes ?

La marche nordique est une autre forme de marche sportive qui fait appel à l’utilisation de deux bâtons pour simplifier le déplacement. Il est donc plus facile de s’élancer sans avoir à trop s’appuyer sur la partie inférieure du corps. Tous les muscles du corps sont sollicités, ce qui permet de travailler sa synchronisation.

Ce sport permet d’alléger les problèmes de motricité liés à la maladie de Parkinson en faisant travailler le corps d’une manière rythmée et synchronisée. De nombreuses études ont déjà démontré les bienfaits de la marche nordique sur le corps humain. Elle permet entre autres de renforcer les muscles afin d’avoir une posture plus stable.

De plus, ce sport aide à améliorer les vitesses de déplacement. C’est une bonne raison de pratiquer la marche nordique quand on est malade de Parkinson. Par ailleurs, comme elle permet d’avoir une meilleure qualité de vie, elle peut aider le patient à surmonter ses autres difficultés.

Le dispositif WALK

Ayant été inspiré par les bienfaits de la marche nordique sur les patients atteints de Parkinson, Resilient innovation a créé WALK. C’est un dispositif basé sur la Stimulation Rythmique Auditive (SRA) qui est une technique de rééducation sportive. La SRA est une technique neurologique fréquemment utilisée pour combattre la maladie de parkinson.

Le corps humain a en effet une faculté naturelle à synchroniser ses mouvements sur un rythme donné. D’ailleurs, nombreux sont les coureurs qui s’équipent souvent d’un baladeur afin d’écouter une musique qui les stimule et qui les pousse à se déplacer de manière rythmée. Et bien que la musique soit un moyen efficace d’inciter au mouvement, il est possible de se servir de simples sons comme repères de synchronisation.

Tout comme la marche nordique, la SRA a pour but de mieux gérer le rythme et la coordination des mouvements. Les parkinsoniens ayant adopté cette technique ont vu leurs foulées, la longueur de leurs pas ainsi que leurs vitesses de marche s’améliorer après un certain délai de pratique. Le dispositif WALK a ainsi été créé pour aider ces patients à améliorer leurs autonomies en limitant les problèmes de motricité engendrée par la maladie de Parkinson.

Le dispositif envoie des ondes sonores sur lesquelles l’utilisateur pourra synchroniser son rythme. Sa démarche devient de ce fait plus fluide et harmonieuse. Les utilisateurs de ce dispositif sont donc plus enclins à effectuer une activité physique quotidienne du fait qu’il devient plus facile de gérer les efforts physiques. Ce dispositif peut être utile lors d’une séance de marche nordique. Son aspect est très simple et il pourra se ranger facilement durant la marche.

La marche nordique en bordure de mer pour les sujets victimes de Parkinson

La mer offre un paysage apaisant et apporte une bouffée d’air frais. Le simple fait d’aller en bord de mer peut servir de thérapie pour ceux qui souhaitent se relaxer. Mais les bienfaits de la marche nordique pour les malades de parkinson sont encore plus visibles lorsqu’elle est pratiquée en bord de mer.

Pourquoi choisir la marche nordique au lieu d’un autre sport ?

La marche nordique n’est pas le seul sport que vous pourrez pratiquer en bord de mer. De nombreux autres sports tels que le jogging peuvent se pratiquer de la même manière. Cependant, en raison des nombreux avantages que la marche nordique présente en comparaison à ces autres sports, celle-ci est plus recommandée par les médecins, surtout pour les parkinsoniens.

Prenons l’exemple du jogging. C’est un sport qui permet de faire travailler le système cardiovasculaire et le système respiratoire. Il permet aussi de faire travailler les muscles des jambes et améliorer l’endurance. Cependant, les articulations, surtout celles du genou, ont tendance à supporter toute la pression du corps à chaque foulée. D’ailleurs, cette pression peut augmenter selon les dénivelées. Ce sport est donc souvent déconseillé aux personnes âgées qui peuvent avoir des douleurs au dos et aux genoux. Ce qui n’est pas le cas de la marche nordique qui, en revanche, est recommandée pour les séniors. L’utilisation des bâtons permet de répartir les charges de manière égale et la posture adoptée favorise un maintien droit qui soulage le dos.

Pratique en bord de mer

Marcher sur le sable procure une sensation de légèreté et de confort, surtout à pieds nus. En effet, contrairement au sol compact, les chocs provenant de chacun de vos pas sont amortis, ce qui fatigue beaucoup moins. Ce type d’exercice permet de faire travailler les muscles de vos jambes et vos articulations. Pratiquer la marche nordique sur le sable augmente donc d’une manière importante votre motricité. Le déplacement sur le sable étant naturellement facile, le fait d’utiliser les bâtons ne fait que favoriser le déplacement.

Cependant, il faut s’équiper de bons bâtons afin qu’ils ne s’enlisent pas et ralentissent votre progression. Vos chaussures devront aussi être adaptées pour vous déplacer avec aise. Vous pouvez toutefois effectuer cette marche sans chaussures. Le sable mouillé, étant plus souple, réduira les efforts. C’est la meilleure surface pour commencer l’exercice et optimiser l’adaptation du corps.

Sur le sable sec, il arrive que le pied s’enfonce et que l’effort à fournir devienne légèrement plus important. La marche nordique sur le sable favorise aussi le travail de la voûte plantaire qui est peu sollicité lors des marches avec des baskets ou des chaussures à talon. Les os du pied, les talons et les chevilles sont donc plus sollicités.

Le choix du bord de la mer contribue donc à l’effet positif de la marche nordique sur les personnes atteintes de Parkinson. Une autre version de la marche sur le sable consiste à marcher directement dans l’eau de mer. Elle convient aux personnes ayant de problèmes de jambes lourdes, cellulites et varices.

Les bons mouvements à adopter et les erreurs à éviter

Pour que l’effet bénéfique de la marche nordique sur la maladie de parkinson soit visible, il y a de bons gestes à effectuer lors de la pratique de ce sport. Si toutes les conditions sont respectées, les personnes atteintes de cette maladie devraient constater des améliorations rapides.

Les bons équipements

Les bâtons sont les principaux matériels requis pour pratiquer la marche nordique. Sans eux, cette activité s’apparentera à une marche classique. Ce matériel devra donc être de bonne qualité, car il servira très souvent, selon le nombre de séances que vous effectuerez par semaine.

Le matériau de conception le plus recommandé pour le bâton est la fibre composite faite d’alliage de fibres de carbone et de fibres de verre. Quant à l’aluminium, bien qu’il soit solide, il n’absorbe pas correctement les vibrations qui remontent aux articulations des coudes et des épaules. Il est donc à éviter. Évitez aussi les bâtons faits de plusieurs brins et qui sont rétractables, car ils ne sont pas assez solides.

La longueur du bâton est également un paramètre important. Il doit correspondre à la taille de son utilisateur afin que ce dernier soit à l’aise dans ses mouvements. L’embout du bâton n’est pas à négliger, car il doit permettre à celui-ci de s’adapter à n’importe quel type de sol.

Il y a aussi le gantelet servant à transmettre la poussée provenant du corps vers le bâton. Il doit garantir un confort maximal afin de faciliter la manipulation du bâton. Votre tenue devra également être adaptée à cette activité. Une tenue conforme aux conditions climatiques et faite d’un tissu absorbant sera de ce fait recommandée. Pour terminer, n’oubliez pas votre sac à dos où vous pourrez ranger des accessoires importants tels qu’une bouteille d’eau.

Pendant une séance de marche nordique, que faut-il considérer ?

Comme pour tout autre sport, il est nécessaire de faire un échauffement d’environ 15 minutes avant de commencer un parcours de marche nordique. Ce sport se pratique sur un terrain naturel avec des pentes. Dans ce cas, les chemins en bitumes seront à éviter. Si vous faites votre exercice sur un terrain plat, vous devrez faire varier votre allure afin de modifier les sensations de marche.

Après avoir terminé l’exercice, il faut faire des étirements et des exercices de renforcement musculaire. Cette dernière étape devra aussi durer 15 minutes. Durant la marche nordique, le mouvement des bras et des jambes doit se synchroniser et s’alterner. Lorsque la jambe droite est en avant, c’est le bras gauche qui doit aller en avant, et vice versa. Les débutants ont souvent tendance à se tromper dans cette synchronisation et avancent avec les membres du même côté.

Les bâtons servent d’appui et doivent aider lors de la propulsion vers l’avant. Cependant, ils devront être tenus de manière à garder une posture bien droite. Durant la pratique, le balancement des bras sera amélioré par l’élargissement de la cage thoracique. En effet, suite à l’effort physique, le corps réclame plus d’oxygène, ce qui fait que les poumons sont plus élargis. De plus, le mouvement de va-et-vient des bras va aider à accentuer et synchroniser l’inspiration et l’expiration.

Les autres bienfaits de cette pratique pour les malades

Il n’y a pas que la maladie de parkinson qui peut se soulager à l’aide de ce sport. Les problèmes cardiovasculaires, les problèmes de stress et de dépression et bien d’autres troubles peuvent se traiter grâce à la pratique de la marche nordique.

Bienfaits de la marche sportive pour la santé

La pratique d’un sport permet d’améliorer la circulation sanguine en faisant circuler de manière plus fluide le sang à travers le corps. En effet, lorsque le corps est soumis à une forte activité physique, le cœur se met à pomper plus de sang. Ce qui accélère la circulation sanguine. Il y a donc moins de risque que des caillots se forment dans les artères.

Par la suite, une baisse de l’activité cardiaque au repos se fait sentir. Ceci étant dû à la régulation de la pression artérielle. La respiration se retrouve aussi améliorée, car les poumons s’habituent progressivement à l’exercice d’inspiration et d’expiration.

Le besoin en oxygène lors de la pratique d’une activité physique diminue et vous avez moins de risque de vous essouffler. Quant aux taux de cholestérol, il va fortement baisser après la pratique d’une activité physique quotidienne.

Pour les personnes atteintes d’un diabète de type 2, l’insuline peut manquer ou n’agit pas correctement. Ceci est dû au mauvais fonctionnement du pancréas. De plus, le pancréas se fatigue encore plus lorsque le taux de glucose dans le sang n’est pas régulé. Ce problème peut être d’ordre génétique, mais les personnes âgées sont les plus exposées.

Pour réduire le taux de glucose, une simple activité physique d’au moins 30 minutes par jour peut suffire. La marche nordique est donc une excellente option, car elle renforce l’activité des muscles qui se chargent en partie de l’absorption du glucose.

Bienfaits de la marche sportive sur les os

Il a été prouvé que la pratique de la marche nordique avait aussi un effet positif sur les os, notamment pour les patients atteints d’ostéoporose. Je vous invite d’ailleurs à consulter mon article à ce sujet : la marche nordique pour les personnes atteintes de maladies articulaires.

Cette maladie se manifeste par la dégradation progressive des os. Les patients ne ressentent rien pendant son développement, mais ils courent plus de risque de fracture à cause de la fragilité de leurs os. De plus, à cause des diverses porosités, les os de la colonne vertébrale peuvent finir par s’entasser.

Cependant, des recherches scientifiques ont révélé qu’un élément présent dans les os était réactif aux stimulations du muscle en activité. En recevant le stimulus du muscle, il envoie un signal chargé de produire des substances osseuses. En d’autres termes, plus vous faites travailler vos muscles, plus vos os deviennent solides. Étant donné que la marche nordique fait travailler les muscles des jambes, des mains et du dos, les risques d’ostéoporose au niveau de ces zones se réduisent.

Vous êtes atteint de la maladie de Parkinson et pratiquez la marche nordique ? Alors laissez nous votre avis !

Rejoignez les abonnés !

 

Actualités du blog, partage d’astuces et de conseils : je m’engage à vous envoyer uniquement du contenu exclusif pour vous aider à améliorer vos connaissances sur la marche nordique.

C’est gratuit 😊

Améliorer sa condition physique

 

Apprenez à avoir les bons reflex en matière de nutrition. Suivez un programme alimentaire pour améliorer votre santé et suivez un programme sportif grâce à la marche nordique pour optimiser votre condition physique.

 

Laisser un commentaire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *